Partenaires



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs



Accueil

Bienvenue sur le site de l’Institut de Chimie des Substances Naturelles.

Avec un effectif de près de 200 personnes, l’ICSN constitue le pôle chimie du campus CNRS de Gif. Situé en bordure du futur campus Paris-Saclay qui regroupera près de 10% de la recherche française, l’ICSN développe des activités allant de la découverte de nouvelles substances naturelles de plantes, d’organismes marins et de microorganismes, à la recherche de leurs mécanismes d’action en passant par la synthèse des molécules présentant des activités biologiques prometteuses ainsi que de leurs analogues.

La motivation de son personnel soutenue par un parc d’équipement exceptionnel offre un cadre unique à une recherche d’interface de qualité. Découvrez en les différents aspects au cours de cette visite !

Angela Marinetti
Directrice de l’ICSN


  Actualités du laboratoire

L’Institut de Chimie des Substances Naturelles (CNRS-ICSN) organisera son 14ème symposium les 18 et 19 juin 2015 sur le campus du CNRS de Gif sur Yvette. Ce symposium se déroulera pendant deux jours et accueillera scientifiques et étudiants. Il comprend quatorze conférences plénières données par des scientifiques invités de renommée internationale et près de 50 communications par affiche. Plus d’informations sur le site dédié au congrès : (...)

lire la suite


UN POSTE D’INGENIEUR D’ETUDES EN RMN EST AFFICHE PAR LE CNRS A l’ICSN EN FSEP. L’ingénieur sera responsable du bon fonctionnement du parc de spectromètres RMN à haut champ de l’ICSN. Il apportera un soutien en RMN dans les projets de recherche des équipes. Pour plus de renseignements, consulter le profil du poste sur le site du cnrs : http://web-rh.dsi.cnrs.fr/afip/owa/consult.accueil (Corps : Ingénieur d’études, Délégation Régionale : Ile de France (...)

lire la suite


Lors de la collation des grades du dimanche 2 novembre 2014 le Professeur Max MALACRIA a reçu le doctorat Honoris Causa de l’Université d’Ottawa des mains de la Très Honorable Michaëlle JEAN, 27ème Gouverneure Générale et Commandante en Chef du Canada.

lire la suite


Raphaël Rodriguez a publié un nouvel article dans la revue "Nature Reviews Genetics" : ’Unravelling the genomic targets of small molecules using high-throughput sequencing’ Nature Reviews Genetics (2014) doi:10.1038/nrg3796 Published online 14 October 2014 Abstract : Small molecules — including various approved and novel cancer therapeutics — can operate at the genomic level by targeting the DNA and protein components of chromatin. Emerging evidence suggests that (...)

lire la suite


 

CNRS - La vidéo du vendredi

Retrouvez chaque vendredi une vidéo extraite d'une des productions de CNRS Images.

 

 


 

  Actualités du CNRS - Sciences Chimiques

 

« Ma thèse en 180 secondes » : la deuxième édition du concours prend son envol en France

Résumer un sujet de thèse en trois minutes seulement, tout en le rendant passionnant et compréhensible par tous, tel est le challenge que lancent à nouveau le CNRS et la Conférence des présidents d'université (CPU) aux doctorants. La quasi-totalité des regroupements d'universités françaises se sont portés volontaires pour participer à la deuxième édition du concours « Ma thèse en 180 secondes ». A l'issue des sélections locales, les meilleurs candidats s'affronteront le 3 juin 2015 à Nancy au cours de la finale nationale. Les trois gagnants auront ensuite le privilège de concourir à la finale internationale qui se tiendra en octobre 2015 à Paris.

Lire la suite

 

Un gel contractile qui stocke l'énergie lumineuse

Les systèmes vivants ont la capacité de générer des mouvements moléculaires collectifs qui se transfèrent jusqu'à l'échelle macroscopique, comme un muscle qui se contracte par l'action concertée de moteurs protéiques. Afin de reproduire ce phénomène, une équipe de l'Institut Charles Sadron du CNRS menée par Nicolas Giuseppone, professeur à l'université de Strasbourg, a créé un gel de polymères capable de se contracter grâce à des moteurs moléculaires artificiels. Activés par la lumière, ces moteurs nanométriques enroulent les chaînes de polymères du gel qui se contracte alors sur plusieurs centimètres. Autre atout : ce nouveau matériau parvient à stocker l'énergie lumineuse absorbée. Cette étude est publiée dans Nature Nanotechnology le 19 janvier 2015.

Lire la suite

Lire toutes les actualités du CNRS - Sciences Chimiques