Partenaires



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs



Accueil

Avec un effectif de près de 200 personnes, l’ICSN constitue le pôle chimie du campus CNRS de Gif sur Yvette. L’Institut est situé en bordure du futur campus Paris-Saclay, qui regroupera près de 10% de la recherche française, et fait partie intégrante de cette nouvelle Université. L’ICSN développe des activités à l’interface chimie-biologie, avec les substances naturelles comme objet d’étude et source principale d’inspiration.


  Actualités du laboratoire
Prochaine conférence: Jeudi 29 septembre 2016

"Plants, Plasmids and Psychoactives: Hope Springs Eternal "
Prof Simon GIBBONS
Research Department of Pharmaceutical and Biological Chemistry
UCL School of Pharmacy
lONDON

Vignette une

Le prix Liebig-Lectureship 2016 pour Géraldine Masson

8 septembre 2016

Le prix Liebig-Lectureship 2016 a été attribué à Géraldine Masson par « Liebig-Vereinigung fîr Organische Chemie of the Gesellschaft Deutscher Chemiker » (division de la chimie organique de la société chimique allemande). Cette récompense, attribuée aux excellents jeunes scientifiques de la chimie organique, de préférence étrangers ou européens, permet aux lauréats (les Liebig Lecturers) de donner un certain nombre de conférences scientifiques à travers l’Allemagne dans plusieurs (...)

lire la suite


Vignette une

L’analyse chimique des mélanges complexes par LC-MSn à l’ère du "big data" et des réseaux sociaux

26 août 2016

L’analyse chimique exhaustive par LC-MSn des mélanges complexes, tel que les extraits naturels de plantes, d’organismes marins ou de micro-organismes, se heurte depuis des décennies au problème majeur de la résolution des données générées ou de leur interprétation dans un temps raisonnable. Avec l’apparition de spectromètres de masse tandem (MS2) et d’analyseurs haute résolution (Orbitrap, qTOF), des analyses de plus en plus complexes peuvent être réalisées, générant (...)

lire la suite


Vignette une

Hommage au Professeur Philippe Rasoanaivo

26 août 2016

Hommage au Professeur Philippe Rasoanaivo décédé le 13 juillet 2016 C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès du Professeur Philippe Rasoanaivo le 13 juillet 2016 à l’âge de 70 ans. Phytochimiste éminent, P. Rasoanaivo a consacré la plus grande partie de sa vie à l’étude des plantes médicinales de l’île de Madagascar, considérée comme étant un des 10 hot spots de la diversité biologique mondiale. Ayant sans cesse la volonté de découvrir de (...)

lire la suite


Vignette une

Euronews à l’ICSN

16 août 2016

La chaîne TV EuroNews est venue à l’ICSN pour effectuer un reportage sur le projet TASCMAR. Le projet européen TASCMAR évalue le potentiel des invertébrés marins et leurs symbiotes pour la production de nouvelles molécules bioactives. Le projet d’une durée de 4 ans (2015-2019) est coordonné par le CNRS-ICSN (J. OUAZZANI) et il met en œuvre des technologies innovantes pour la culture d’organismes marins et des microorganismes qui leur sont associés. Les résultats du (...)

lire la suite


 

CNRS - La vidéo du vendredi

Retrouvez chaque vendredi une vidéo extraite d'une des productions de CNRS Images.

 

 


 

  Actualités du CNRS - Sciences Chimiques

 

Ma thèse en 180 secondes : la finale internationale à Rabat

Pour sa troisième édition, la finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes se déroulera le 29 septembre 2016 dans le prestigieux Théâtre national Mohammed V de Rabat au Maroc. Organisée par l'Université Mohammed V de Rabat et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), elle verra s'affronter vingt candidats francophones issus de dix pays : Belgique, Bénin, Cameroun, France, Maroc, Québec, Indonésie, Sénégal, Suisse et Tunisie. La France sera représentée par les trois lauréats de MT180-France 2016 : Mathieu Buonafine, Bertrand Cochard et Nicolas Urruty.

Lire la suite

 

Tracer les origines de la contamination au mercure dans les cheveux

Présent dans notre vie quotidienne, le mercure est un puissant neurotoxique, que notre corps accumule partiellement au fil des années. La consommation d'aliments comme le poisson, ou le riz dans certaines régions polluées, est l'une des formes les plus communes d'exposition au mercure. Mais il est également présent dans les amalgames dentaires, dans certains vaccins et médicaments, dans les objets électroniques et utilisé dans les exploitations aurifères artisanales (orpaillage). Identifier l'origine d'une contamination au mercure est essentiel pour évaluer le risque toxicologique, traiter l'empoisonnement ou effectuer des examens médico-légaux. Pour cela il est essentiel de déterminer la forme moléculaire du mercure dans les tissus humains, actuellement très peu connue. Des chercheurs du CNRS, de l'Université de Bordeaux, de l'Université Grenoble Alpes , de l'ESRF, le synchrotron européen de Grenoble et de l'Université de l'Illinois à Chicago, ont développé de nouvelles techniques d'analyses permettant d'identifier les formes chimiques du mercure dans les cheveux humains et par là-même la source d'exposition. Ces résultats sont publiés dans la revue Environmental Science & Technology.

Lire la suite


Lire toutes les actualités du CNRS - Sciences Chimiques


A noter

Contacts

contact E-mail

Tél. +33 (0)1 69 82 30 49

Fax. +33 (0)1 69 07 72 47

Adresse

ICSN - CNRS - UPR 2301
Bâtiment 27
1, avenue de la Terrasse
91198 Gif-sur-Yvette
Cedex France
Accès